« Les projets alimentaires territoriaux (PAT) ont pour objectif de relocaliser l’agriculture et l’alimentation dans les territoires en soutenant l’installation d’agriculteurs, les circuits courts ou les produits locaux dans les cantines. Issus de la Loi d’avenir pour l’agriculture qui encourage leur développement depuis 2014, ils sont élaborés de manière collective à l’initiative des acteurs d’un territoire (collectivités, entreprises agricoles et agroalimentaires, artisans, citoyens etc.). » (Ministère de l’agriculture)

La CCVG a choisi d’entreprendre une démarche de PAT sur son territoire. Ainsi, elle a répondu à l’appel à projet national lancé par l’état et a été retenue. Dans ce cadre, les actions entamées avec les partenaires depuis maintenant plus d’un an vont pouvoir se développer et se mettre en œuvre efficacement.

Une ébauche de préprogramme se dessine en 6 axes :

  • Diagnostic des productions agricoles sur le territoire
  • Accompagnement d’une étude de marché sur un projet de transformation de produits locaux (chaud/froid)
  • La conduite d’une étude interne sur le foncier de la CCVG
  • La mise en place de cultures à bas impact sur les zones de captage en eau
  • La mise en œuvre des fiches actions du PCAET concernant le volet agricole
  • L’accompagnement de projets en lien avec l’éducation alimentaire et la justice sociale

Le PAT où en on ?